CAS PRATIQUE – EVOLUTION DU LOGO INTERMETRA – août 2020

ETAPES EVOLUTION LOGO INTERMETRA

LA DEMARCHE

Conscient de l’obsolescence de son logo et de l’importance de le faire évoluer afin qu’il corresponde davantage à l’image de l’association, à ses missions, à ses objectifs, Intermétra nous a sollicités pour l’accompagner sur cette évolution.

Intermétra souhaite notamment se positionner sur le digital (site internet, réseaux sociaux). Une présence sur le web lui permettrait entre autres :

  • d’apporter une information actualisée et maîtrisée à ses adhérents, ses prospects, ses partenaires mais également ses collaborateurs,
  • de gagner en souplesse et en réactivité quant à l’annonce de ses services, de ses matinales, etc.,
  • de toucher de nouvelles cibles,
  • d’évaluer la réputation de ses produits,
  • d’intéragir avec ses cibles,

Nos observations

A l’origine, le logo d’Intermétra se composait d’une première partie du nom de l’entité, séparée de la seconde – de fait mise à l’écart – par une superposition de parallélogrammes légèrement asymétriques. La police utilisée, avec empattements comportait, de même que les formes géométriques, des fonds colorés et des contours distincts de couleur plus foncée. Les lettres suivaient l’inclinaison des parallélogrammes.

Nos préconisations

Certains éléments tels que les idées de progression, de polycompétence, d’interprofession, provoquées par la superposition et le mouvement induit par les parallélogrammes superposés, l’utilisation de deux couleurs majeures (si on fait abstraction de celles, plus foncées, des contours) ou encore l’importance de traitement accordée au nom sont représentatifs d’Intermétra.
Nous avons opté pour leur conservation, l’objectif principal étant que l’ensemble des parties prenantes d’Intermétra soit en capacité de reconnaître son image (façon dont la marque est perçue).
Afin de correspondre davantage aux objectifs digitaux d’Intermétra et à la tendance des logos actuels, nous avons recommandé une évolution du logo tendant vers la simplicité.
Enfin, nous avons préconisé la création d’une baseline permettant d’expliciter le rôle de l’association en insistant sur l’aspect « Prévention » de ses missions.

Notre action

Etape 1

  • Conservation de l’idée de progression, de polycompétence, de l’interprofession avec la superposition et le mouvement induit par les parallélogrammes superposés.
  • Modernisation avec le retrait du parallélogramme blanc aux contours gris qui « étouffait » le nom de l’association et lui donnait un côté obsolète et figé.
  • Retrait de Métrag du fait du caractère interprofessionnel de l’association qui ne nécessite pas de mettre l’accent sur le domaine primaire au détriment des secondaire et tertiaire.
  • Remplacement de la typographie avec sérifs par une « typographie bâton », police validée en amont dans le cadre de publications récentes.
  • Simplification visuelle et « aération » du logo avec le retrait des contours plus foncés (lettres et parallélogrammes) : flat design.

Etape 2

Ajout de la baseline « Prévention et santé au travail » et diminution des parallélogrammes afin de ne pas alourdir le logo du fait de cet ajout tout en conservant l’impression d’élan vers la droite.

Etape 3

Insertion de la baseline dans le premier parallélogramme afin de conserver la stabilité du logo et supprimer l’effet de flottement induit pas la nouvelle disposition des parallélogrammes de l’étape précédente.

Etapes 4 et 5

Retrait des italiques sur la baseline puis le nom afin de donner à voir la stabilité, le sérieux de l’association.

Etape 6

Retrait de l’effet sur la droite du logo qui « écrasait » le nom de l’association et permet de le positionner sur l’entière largeur
du premier parallélogramme.

Etape 7

  • Choix d’un gris plus foncé pour améliorer la lisibilité de la baseline.
  • Ajout d’accents sur la baseline suivant les recommandations de l’Académie française ou encore le Lexique des règles typographiques en usage à l’Imprimerie nationale.